DANSEUSE / PROFESSEUR / CHOREGRAPHE

IMG_3044

Gaëlle Gillieron commence sa formation en danses classique, jazz et contemporaine à Clermont-Ferrand puis à Bordeaux où elle obtient son Diplôme d’État de Professeur de danse en 1998.

Elle rencontre le travail de Christian Bourigault, Régine Chopinot, Dominique Dupuy, Ingeborg Liptay et commence son parcours professionnel en tant qu’interprète avec la Cie Lullaby / Alain Gonotey, la Cie Faizal Zeghoudi et la Cie Hors-Série. Elle part ensuite à Paris et danse pour la Cie PH7 / Jacky Achar, la Cie Alfred Alerte ou encore pour Martin Kravitz (Grande Leçon de Danse au CND Pantin). Elle continue à se former auprès de la Cie Emio Greco, de Nasser Martin Gousset, Thomas Lebrun… Elle danse Foray Forêt de Trisha Brown au CRCC Fondation Royaumont sous la direction de Shelley Senter. Elle participe plus récemment au projet TanzTanz, vidéo interactive pour Ipad réalisée par le studio Rouchon et le magazine HARDI – New Fashion and Art Magazine, sous la direction de Yannick Hugron.

En 2013 elle réalise avec la complicité du photographe Marc Guéret la vidéo danse Corridor qui marque le début d’une recherche plus personnelle. En 2015 elle travaille sur le projet collectif Homo Logo avec Dominique Lesdema et Greta Bragantini, puis chorégraphie plusieurs petites formes : SkinS (quatuor – Art d’Oise Festival, 2015), Music won’t save you (créée pour 15 danseurs nigérians – SpanFest, Lagos, Nigeria, 2015), Slim Pickings (solo – Petit Événement Bucolique, Rouen, 2016), Patterns (pièce pour 12 danseurs – WIP/Studio HeartPoint, Paris, 2016), Nocturne (sextet – WIP/Studio HeartPoint, Paris, 2017).

Gaëlle Gillieron enseigne à Paris au Studio HeartPoint, aussi bien pour un public amateur que dans le cadre de la Formation Professionnelle du Danseur créée par Dominique Lesdema, qui lui propose en 2015 de le rejoindre à la direction artistique et pédagogique de l’école. Elle est ponctuellement invitée à l’étranger, à l’Auditorium Ballet / Advanced Dance Training (Vérone, Italie) depuis 2016, à la Society for the Performing Arts in Nigeria (Lagos) en 2015, et prolonge son enseignement auprès de comédiens  aux Enfants Terribles (direction Jean-Bernard Feitussi) depuis 2014.

Elle entamera en septembre 2017 un cycle de travail avec les étudiants de l’ENSA (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris) autour du dialogue Architecture – Dessin – Danse avec la complicité de la plasticienne Réjane Lhote et la collaboration du CND (Centre National de la Danse).